Les 5 meilleures astuces d’optimisation du taux de conversion pour ton article de blog

Soyons clairs : ce n’est pas assez de rédiger des blogs informatifs.

C’est une chose de donner les bonnes informations aux gens. C’en est une autre de les encourager à agir.

S’il est indéniable que ta mission est d’offrir de la valeur à votre public, tu dois également obtenir quelque chose en retour. Qu’il s’agisse de les inciter à s’inscrire à ta liste de diffusion, à cliquer sur un bouton qui renvoie à une autre page de ton site ou à t’acheter un produit, tu dois inciter les lecteurs à s’engager dans ton appel à l’action à la fin de chaque publication.

Si tu ne le fais pas, tu laisses des abonnés ou des clients potentiels s’éloigner de ton site, sans jamais les revoir ! Quel est l’intérêt de faire du référencement ou de promouvoir ton site si tu les laisses simplement se promener sur ton site ?

Bon, j’exagère peut-être un peu. Mais mon point de vue est toujours le même : tu dois convaincre les gens après qu’ils aient lu ton article. Tu trouveras donc ci-dessous des conseils d’optimisation du taux de conversion qui t’aideront à orienter les lecteurs de ton article de blog vers l’action souhaitée :

Les conseils d’optimisation du taux de conversion qui amélioreront les performances de tes publications.

  1. Utilise les réseaux sociaux pour diffuser ton contenu

Il ne suffit plus de mettre des logo de réseaux sociaux sur le côté ou en bas de ta publication. Si les internautes partagent toujours tes publications à l’aide de ces boutons, rien n’incite les autres à faire de même. Tu dois faire en sorte qu’ils se sentent obligés de partager ton poste sur les réseaux sociaux afin que davantage de personnes voient ton contenu.

L’un des moyens d’y parvenir est d’utiliser le plugin Social Locker pour verrouiller certaines parties de ton contenu. Pour les déverrouiller, les utilisateurs devront partager le poste sur Facebook, Twitter ou autres. Une fois le partage effectué, les utilisateurs peuvent accéder à la partie verrouillée de l’article.

Pour que ça fonctionne, assure toi que la partie verrouillée à de la valeur auprès du lecteur. Tu ne peux pas verrouiller des paragraphes aléatoires dans l’article en utilisant des plugin et espérer que tu auras beaucoup de partage sur les réseaux sociaux. Tu dois verrouiller des parties que les gens ne pourront pas manquer stratégiquement, afin de les inciter à partager le poste en utilisant Social Locker. 

2. Créer des emails attractifs pour stimuler les abonnés

Similaire au partage sur les réseaux sociaux, tu as besoin d’une carotte pour inciter tes lecteurs à mordre à l’hameçon et à s’inscrire sur ta liste de diffusion. Leur envoyer la « newsletter hebdomadaire » ou « le dernier poste du blog » ne sont plus des facteurs d’incitations efficaces. Tu dois susciter un sentiment d’urgence chez les lecteurs afin qu’ils puissent s’inscrire sur ta liste.

La façon d’y parvenir est de créer des mises à jour de contenu. Il s’agit d’éléments exclusifs disponible sur ton site si les visiteurs s’inscrivent à ton email. Après s’être inscrit, les gens pourront automatiquement télécharger le fichier à partir de leur navigateur ou sinon, ils recevront un email qui confirme leur inscription avant de pouvoir télécharger le fichier.

Les mises à jour de contenu peuvent prendre la forme d’un article de blog ou d’e-book qui n’est pas accessible au public. Tu peux également faire des mises à jour de contenu à partir de listes de contrôle, de listes de conseils et autres.

Il y a des outils qui permettent de faire les mises à jour de contenu comme OptinMonster et Vyper. Tu peux intégrer la plupart de ces outils grâce a ton email 

Tu peux intégrer la plupart de ces outils à ta plateforme de marketing par courriel afin de faire entrer dans ta liste les personnes qui se sont inscrites pour recevoir des mises à jour de ton contenu.

3. Créez des tweets “cliquables” pour susciter l’intérêt des utilisateurs de Twitter.

Ton article de blog sera parsemé de pépites de conseils. Tu ne veux pas seulement que les gens les voient, mais tu veux qu’ils les partagent avec le monde entier.

Pour y parvenir, tu dois créer des tweets interactifs sur les postes que tu publies. Au lieu de copier le texte, de te connecter sur Twitter, et de coller le texte avant de d’appuyer sur « envoyer », tu peux rendre ce processus plus simple en un seul clique. En utilisant un outil comme TweetDis ou Better Click To Tweet (tout deux pour WordPress), tu peux créer des tweets sur lesquels les visiteurs cliqueront  afin qu’ils puissent également le partager sur leur réseau social. TweetDis te donne la possibilité de changer l’apparence de la case de tweet pour rendre ton tweets beaucoup plus attirant. 

Si tu n’utilise pas WordPress, tu dois créer manuellement le tweet cliquable et utiliser Click To Tweet pour générer le lien.

4. Pose des question à la fin de ton poste

C’est l’une des seuls astuces d’optimisation du taux de conversion qui ne nécessite pas l’utilisation d’un outil. 

Il suffit tout simplement de poser aux gens une question à laquelle ils doivent répondre à la fin de chaque poste. En faisant ça, tu donnes la possibilité aux lecteurs d’exprimer leurs opinions et leurs idées sur ton article. 

Assure toi que la question soit très pertinente par rapport au poste pour pouvoir générer plus de commentaires. Tu peux également varier le format de cette section de ton poste.

Utilise différentes couleurs et polices pour les questions afin qu’elles soient plus visibles pour tes lecteurs. Enfin, tu peux encourager les personnes qui laissent des commentaires en utilisant leurs réponses sur ton prochain poste de blog ou quelque chose de ce genre. 

5. Utilise la barre latérale à ton avantage 

Si tu utilises WordPress, tu peux inclure une barre latérale sur la mise en page de tes articles. 

Tu peux y inclure différents appels à l’action afin de générer plus de conversions pour ton site. Cependant, comme chaque poste sera différent, tu dois créer une barre latérale personnalisé pour chaque article afin de montrer aux visiteurs des appels à l’action très ciblé. 

Les deux plugins qui t’aideront à faire ça sont Q2W3 Fixed Widget et Content Aware Sidebars. 

Le premier plugin te permettra de créer un widget fixe qui défilera en même temps que la page de sorte à ce qu’il reste visible par les lecteurs tout le long de la lecture du poste. Le dernier plugin t’aidera à faire différentes barres latérales pour tes postes. Tu pourras choisir quelle barre latérale apparaîtra pour chacun de tes postes. 

Pour utiliser les deux plugins de manière efficace, tu dois présenter une offre exceptionnelle sur ta section de widgets fixes pour un sujet spécifique de ton article. Par exemple, si tu es un blogueur qui aborde différents sujets sur le digital marketing, tu peux créer différentes barres latérales pour le référencement, le marketing de contenu, les réseaux sociaux et autres.

Pour la barre latérale de référencement (SEO), tu peux présenter une bannière d’affiliation d’un outil de référencement dans la section des widgets fixes. Si tu abordes le marketing de contenu, tu peux créer un cours en ligne gratuit sur la manière de développer un marketing de contenu efficace pour les petites entreprises. 

L’idée est de créer une barre latérale ciblée qui s’adresse aux différents segments de ton public pour améliorer les conversions. 

Ces astuces d’optimisation du taux de conversion t’ont aidé ?

Il y a plusieurs manières d’augmenter ton taux de conversion et bénéficier de lecteurs et de clients engagés sur ton blog. Toutefois, celles présenté ci-dessus devraient suffire pour t’aider à démarrer. 

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Tu aimeras aussi :