Qu’est-ce que l’hébergement web ? Un guide rapide pour les nouveaux sites web

Un avantage surprenant du lancement de ton propre site web : ton vocabulaire s’enrichit ! Tu commences à voir régulièrement des mots comme “hébergement web” ou “interface frontale”; tu commences à distinguer les acronymes spécifiques comme IP et SEO des amalgames aléatoires de l’alphabet. Bien sûr, tu ne sais toujours pas ce que ces mots ou acronymes signifient réellement, mais ils te sont certainement familiers !

Dans ce guide, nous allons t’aider à répondre à au moins une de tes questions : Qu’est-ce que l’hébergement web ? Ce n’est vraiment pas aussi compliqué ou technique que te le penses – nous ne mentionnerons pas une seule ligne de code, c’est promis. Au lieu de cela, nous t’expliquerons tout ce que tu dois savoir si tu démarres un site : comment cela fonctionne, les différents types et ce qu’il faut rechercher.

Qu’est-ce que l’hébergement Web, en réalité ?

En un mot, l’hébergement web est l’endroit où tu stockes (ou héberge) les données de ton site : médias, formatage, sauvegardes, etc. Les données du site sont stockées sur un serveur  y compris les serveurs en nuage et tes clients accèdent directement à ces serveurs lorsqu’ils visitent ton site.

Les serveurs sont des matériels assez complexes, c’est pourquoi la plupart des gens louent un espace serveur auprès d’un hébergeur. Tu peux considérer une société d’hébergement Web comme un propriétaire, qui loue un espace serveur à différents locataires, mais qui assure également l’entretien de cet espace, comme les propriétaires s’assurent que leurs locataires ont de l’eau chaude”.

Le bon côté des choses, c’est qu’un grand nombre des meilleurs créateurs de sites Web offrent l’hébergement dans le cadre de leurs forfaits, notamment Wix, Squarespace et Shopify. Si tu utilises l’un d’eux, tu n’as pas à te soucier de l’hébergement. Si tu as encore du mal à te décider, consulte notre guide pour choisir le constructeur de site Web qui te convient.

Même si ton hébergement est pris en charge, cela ne signifie pas que ton travail est terminé. L’hébergement ne couvre pas des domaines tels que ton nom de domaine (qui est la même chose que ton URL ou adresse Web). Bien que certaines sociétés d’hébergement vendent des noms de domaine comme activité secondaire, l’achat d’un nom de domaine inutilisé est un service distinct.

De même, l’hébergement Web n’inclut pas toujours des fonctions secondaires comme la messagerie électronique ou la conception de sites Web, même si elles sont parfois incluses dans les forfaits d’hébergement. N’attends pas ce genre de services de ton hébergeur, pas plus que tu n’attends de ton propriétaire qu’il t’aide à choisir des coussins ou d’autres éléments de décoration intérieure.

Les 5 principaux types d’hébergement web

À moins que tu ne saches comment construire et entretenir tes serveurs toi-même, il y a de fortes chances que tu dois travailler avec une société d’hébergement Web. Comme nous l’avons mentionné plus haut, certaines plates-formes de création de sites Web incluent l’hébergement lorsque tu t’inscrit, elles sont donc en quelque sorte tes fournisseurs d’hébergement Web.

Mais certaines d’entre elles nécessitent un hébergement externe (comme WordPress), ou peut-être souhaites-tu simplement créer ton site sans recourir à un constructeur de type template, auquel cas tu dois travailler avec une société d’hébergement. Nous abordons ci-dessous les cinq types d’hébergement les plus courants, afin que tu aies une idée de ce que tu dois rechercher.

Hébergement mutualisé

L’une des formes les plus courantes d’hébergement Web, l’hébergement partagé, consiste à héberger différents sites sur le même serveur et à partager les mêmes ressources. L’hébergeur y trouve son compte, car il peut utiliser plus efficacement ses serveurs, et le client bénéficie d’un meilleur prix, car il ne paie pas pour un serveur entier. L’inconvénient est que tu ne disposes pas de beaucoup d’espace pour toi-même, ce qui fait que cette solution ne fonctionne que pour les sites qui ne reçoivent pas beaucoup de trafic.

Hébergement VPS

Également connu sous le nom de serveur dédié virtuel (SDV), un serveur privé virtuel (SPV) est un cran au-dessus de l’hébergement partagé. Techniquement, tu partages toujours le même serveur avec d’autres clients, mais chacun dispose d’une quantité déterminée de ressources allouées, ce qui n’est pas tout à fait le cas de l’hébergement partagé. Il coûte plus cher que l’hébergement partagé, mais pas autant que l’hébergement dédié.

Hébergement dédié

On parle d’hébergement dédié lorsque tu disposes de l’ensemble du serveur pour toi seul, sans partage. Cela te donne les ressources nécessaires pour gérer un trafic important et des médias plus complexes, mais cela coûte plus cher. L’hébergement dédié est plutôt destiné aux sites Web établis qui peuvent utiliser l’espace supplémentaire.

Hébergement en nuage

Le type d’hébergement le plus récent, l’hébergement en nuage (cloud) stocke les données de ton site dans le nuage plutôt que sur un serveur. Cela protège tes données contre les coupures de courant ou les pannes d’équipement locales, sans compter que tu n’es facturé que pour les ressources que tu utilises, ce qui rend le coût à la fois raisonnable et évolutif.

Quel est l’inconvénient ? Certaines critiques prétendent que l’hébergement en nuage est moins sûr, mais ces mythes ont été largement réfutés. En bref, l’hébergement en nuage est tout aussi sûr que les autres.

L’hébergement géré

L’hébergement géré n’est pas un type d’hébergement web comme l’hébergement mutualisé, l’hébergement virtuel, l’hébergement dédié ou l’hébergement en nuage – il s’agit simplement du cas où ton fournisseur de services gère tes données pour toi, en plus de la sécurité et de la maintenance. L’idée est que, moyennant un supplément, tu peux faire appel à leur propre personnel spécialisé pour gérer ton compte. Il s’agit d’un choix populaire pour les personnes qui ne veulent pas s’occuper des aspects techniques ; sinon, tu dois peut-être embaucher un professionnel de l’informatique en interne.

Avantages de l’hébergement web

Après “qu’est-ce que l’hébergement Web”, la deuxième question la plus fréquente est “en as-tu besoin ?”. Souvent, tu n’en as pas besoin – comme nous l’avons mentionné ci-dessus, de nombreux créateurs de sites Web s’en occupent pour toi. Mais parfois, tu en as besoin, et même si tu es doué en technologie, il y a toujours des avantages à utiliser un service d’hébergement Web plutôt que de le faire toi-même.

Certains sites l’exigent

Pour commencer, l’hébergement web est essentiel si tu construis un site sur certaines plateformes. La plus importante est WordPress. Bien sûr, il ne s’agit que d’une seule plateforme, mais elle alimente près de la moitié (39,5 %) de tous les sites Web. Ainsi, environ 40 % des sites Web auront besoin d’un service d’hébergement externe, y compris les sites de commerce électronique qui prévoient d’utiliser WooCommerce.

Maintenance régulière

Les fournisseurs d’hébergement, même si tu ne choisis pas l’hébergement géré, fournissent les éléments de base pour la maintenance du serveur et des données. D’une part, cela te permet de ne jamais rater une mise à niveau programmée ou d’oublier de sauvegarder régulièrement tes données. Mais en outre, tu peux être tranquille en sachant que tes données sont entre les mains d’un professionnel.

Sécurité

La sécurité est peut-être l’avantage le plus important de l’hébergement. La cybercriminalité devient chaque jour plus sophistiquée, mais les fournisseurs d’hébergement restent à la pointe des dernières préventions et protections. Ils doivent le faire, car l’une de leurs principales tâches consiste à assurer la sécurité des données de leurs clients.

De meilleures performances

L’hébergement a une incidence sur tous les aspects importants des performances d’un site web, notamment les vitesses de chargement et la bande passante. Si, par exemple, ton petit site devient soudainement viral du jour au lendemain, l’augmentation du trafic pourrait surcharger un petit serveur de bricolage.

Non seulement les fournisseurs d’hébergement veillent à ce que ton site reste en ligne (ou devraient le faire – c’est ce qu’on appelle une “garantie de disponibilité”, expliquée ci-dessous), mais ils peuvent également intégrer des réseaux de diffusion de contenu (CDN) à ton hébergement. On parle de CDN lorsque les données de ton site sont stockées géographiquement à proximité de ton utilisateur, de sorte que le site se charge plus rapidement. Cela peut être trop compliqué à gérer soi-même, mais certains fournisseurs d’hébergement ont tout ce dont tu as besoin prêt à l’emploi.

Comment choisir le bon service d’hébergement

Si tu as besoin d’un hébergeur, tu n’as que l’embarras du choix. En fait, il y en a trop : la concurrence est féroce, comme on peut s’y attendre vu le nombre de personnes qui veulent avoir leur propre site Web. Alors comment déterminer lequel est le meilleur pour toi ? Nous te proposons ici quelques conseils.

Dresse d’abord la liste des fonctionnalités que tu souhaites

Les fournisseurs d’hébergement sont de tailles très diverses : grands et petits, chers et bon marché. L’astuce consiste à en trouver un qui offre ce dont tu as besoin et peu d’extras ; tu ne veux payer que pour les fonctions que tu utiliseras.

Dresses à l’avance une liste de ce que tu veux, puis consultes-la lorsque tu recherches des fournisseurs de services. Cela te permettra non seulement de ne rien laisser passer, mais aussi de passer plus facilement (et plus rapidement) en revue les différentes options qui s’offrent à toi.

Nous abordons ci-dessous certaines des caractéristiques standard, mais nous prenons également en compte certaines des caractéristiques non essentielles, telles que l’assistance clientèle 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Si tu es le genre de personne qui a toujours des questions et qui préfère une communication directe, l’assistance peut faire une grande différence.

Bande passante et trafic

Plus que toute autre chose, la bande passante et le trafic déterminent le pack d’hébergement dont tu as besoin. Les petits sites peuvent se contenter d’un hébergement minimal, mais dès que tu commences à avoir beaucoup de trafic, tu dois mettre ton hébergement à niveau, sinon ton site risque de tomber en panne.

Malheureusement, s’il s’agit de ton premier site, tu dois estimer le montant dont tu auras besoin. Si tu t’attendes à un succès rapide, choisis un plan d’hébergement qui te permettra d’évoluer en cas de besoin. Sinon, commence petit et augmentes tes capacités si nécessaire.

Stockage

De même, si tu utilises des fichiers multimédia volumineux, comme des vidéos haute définition ou des effets visuels avancés, tu auras besoin de formules d’hébergement plus onéreuses pour disposer de cet espace de stockage. Si tu utilises des photos standard et/ou seulement quelques clips vidéo, un hébergement standard devrait suffire.

Fonctions spéciales

En fonction de ton modèle d’entreprise ou de ton style de gestion, tu voudras peut-être aussi envisager certaines fonctions optionnelles :

Garantie de temps de fonctionnement – une clause de ton contrat garantissant un temps de fonctionnement de 99 % ou 100 % signifie que ton site sera presque toujours en ligne.

Certificat SSL-un Secure Sockets Layer certifié est une mesure de sécurité qui fournit une connexion cryptée (sécurisée) entre tes utilisateurs et le serveur. Depuis 2018, les sites sans SSL sont marqués comme “Non sécurisé” sur Chrome, donc tu perdras probablement des visiteurs sans un tel certificat. Si ton hébergeur n’en propose pas, tu dois l’obtenir toi-même.

Outils de référencement – une grande partie du référencement se fait dans les coulisses, donc si le référencement est crucial pour ta stratégie commerciale, assure-toi que ton fournisseur d’hébergement s’en occupe de son côté.

Frais de renouvellement – voici une astuce de certains hébergeurs : ils proposent des packs de démarrage à bas prix, mais augmentent le prix des renouvellements une fois que tout est déjà “installé”. Vérifie les frais de renouvellement avant de t’inscrire, et méfie-toi des réactions négatives si tu souhaites changer de société d’hébergement.

En outre, vérifies les avis et les évaluations des pairs avant de t’inscrire. Il existe de nombreux fournisseurs de services honnêtes, mais tu dois tout de même faire attention aux pommes pourries.

Conclusion : L’hébergement n’est qu’un début

Obtenir l’hébergement dont tu as besoin n’est qu’un début. Tu dois encore concevoir le site en fonction de ton secteur d’activité, de ton image de marque, de ton modèle commercial et de tes goûts en matière de style. Heureusement, tu peux faire appel à un “fournisseur de services” pour cela aussi.

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Tu aimeras aussi :